Suivi des patients

L’IRM multiparamétrique pourrait éviter près de 90 % des biopsies inutiles dans les cancers de la prostate de groupe de grade 1

Dans une étude prospective monocentrique allemande parue en janvier dans European Urology Open Science, la surveillance active par IRM multiparamétrique (mp) de cancers de la prostate de grades ISUP 1 et 2 a évité 88 % des biopsies de suivi inutiles en groupe de grade 1 (GG 1), et a prédit correctement l'augmentation de grade et l'arrêt de surveillance active dans 92 % des cancers de GG 2 ayant évolué de manière confirmée en GG 3.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 15/02/24 à 7:00, mise à jour le 18/03/24 à 21:35 Lecture 2 min.

L'IRM mp a évité 88 % des biopsies inutiles, tandis que l'arrêt de la surveillance active a été correctement recommandé dans 81 % des cas ayant évolué (image d'illustration). © Carla Ferrand

Évolution favorable pour l'imagerie, la Haute Autorité de santé (HAS) a mis en ligne le 26 décembre dernier un rapport d’évaluation soutenant la réalisation de biopsies ciblées par fusion d'images échographie-IRM en association aux biopsies systématisées pour détecter les cancers de la prostate en cas de lésions suspectes visibles à l’IRM mp (score PIRADS ≥ 3). Toutefois, dans ce rapport, l'institution ne tranche pas sur la possibilité de se contenter de l'IRM mp dans la surveillance active des cancers de la prostate de bas grade ou de grade moyen (respectivement GG 1 et GG 2 de la classification de l'International Society of Urological Pathology (ISUP)).

101 patients avec des cancers de grade bas à moyen

Afin de répondre à cette question précise, des médecins de la faculté de médecine de l'université de Düsseldorf (Allemagne) ont monté l'étude prospective monocentrique PROMM-AS, dont les résultats sont parus le 1er janvier 2024 dans European Urology Open Science [1]. Les auteurs on

Il vous reste 75% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

François Mallordy

Bibliographie

  1. Valentin B., Arsov C., Ullrich T. et al, « Magnetic Resonance Imaging-guided Active Surveillance Without Annual Rebiopsy in Patients with Grade Group 1 or 2 Prostate Cancer: The Prospective PROMM-AS Study », European Urology Open Science, 1er janvier 2024. DOI : 10.1016/j.euros.2023.10.005.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

25 Avr

13:30

Selon une étude de cohorte menée aux urgences entre 2015 et 2021, l'utilisation de l’angioscanner cérébral a été multipliée par six par rapport à la ponction lombaire pour évaluer les maux de tête, ce qui aurait des conséquences incertaines à long terme, indiquent les chercheurs.

7:30

Le 35e congrès de la Société française de radiothérapie oncologique (SFRO) se tiendra du 13 au 15 Novembre 2024 au CNIT, Paris la Défense. Plus d'infos dans notre agenda.
24 Avr

14:42

L’ASN rapporte une erreur de latéralité survenue lors du traitement d’un cancer du sein par radiothérapie externe, réalisé au centre de cancérologie du grand Montpellier (34). Cet événement significatif en radioprotection est classé au niveau 2 de l'échelle ASN-SFRO.

7:41

Les Journées francophones de radiologie (JFR) 2024 auront lieu du 4 au 7 octobre 2024 au Palais des Congrès de Paris, sur le thème «Tous ensemble pour la radiologie de demain » (détails).
Tech Imago

GRATUIT
VOIR