Dépistage

La biopsie ciblée par IRM permettrait de diminuer le surdiagnostic du cancer de la prostate

Une vaste étude suédoise a comparé un protocole de biopsie ciblée par IRM à la biopsie systématique chez les hommes présentant un taux élevé de PSA. Le premier permet de diviser par deux le nombre de faux positifs, même si quelques rares cas positifs sont ratés.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 10/01/23 à 7:00 Lecture 3 min.

« Le fait d'éviter la biopsie systématique au profit d'une biopsie guidée par l'IRM pour le dépistage et la détection précoce chez les personnes présentant des taux élevés de PSA a réduit de moitié le risque de surdiagnostic, au prix d'un retard dans la détection des tumeurs à risque intermédiaire chez une petite proportion de patients », concluent les auteurs (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Une nouvelle étude suédoise s’est intéressée à la meilleure manière de dépister le cancer de la prostate chez les hommes présentant un taux élevé de Prostate Specific Antigen (PSA), en ayant recours à la biopsie guidée par IRM. Ses résultats sont parus dans New England Journal of Medicine le 8 décembre 2022 [1]. Le taux élevé de surdiagnostic est le principal obstacle au dépistage systématique, écrivent les auteurs de l’article. Il est dû à la forte prévalence des cancers de la prostate petits et de bas grade dans la population adulte. « Le recours à la biopsie ciblée sur des lésions suspectes en IRM a été suggéré comme un moyen de réduire le surdiagnostic du cancer de la prostate », précisent les chercheurs.

Un essai en population

L’étude s’est attelée à évaluer, au sein de la population suédoise (cohorte Göteborg-2), un programme de dépistage qui inclut le dosage des PSA suivi d’une biopsie ciblée chez les patients avec des résultats positifs à l’IRM. Avec une question : cette méthode

Il vous reste 78% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Avatar photo

Benjamin Bassereau

Directeur de la rédaction BOM Presse Clichy

Voir la fiche de l’auteur

Bibliographie

  1. Hugosson, Jonas, et coll. « Prostate Cancer Screening with PSA and MRI Followed by Targeted Biopsy Only », New England Journal of Medicine, vol. 387, no 23, décembre 2022, p. 2126‑2137. DOI.org (Crossref), https://doi.org/10.1056/NEJMoa2209454.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

13:31

L'Association française du personnel paramédical d'électroradiologie (AFPPE) et la Société française de radiologie (SFR) ont lancé un appel à candidatures pour leur Prix Recherche SFR/AFPPE dédié aux manipulateurs. Les personnes intéressées ont jusqu'au 4 septembre pour déposer leur dossier. Détails sur le site de l'AFPPE.

7:32

Des membres de l'Association française des techniciens en médecine nucléaire (AFTMN) et du Conseil national professionnel des manipulateur (CNPMEM) se sont rendus au Sénat pour participer à un groupe de travail sur la radiothérapie interne vectorisée.
13 Juin

13:54

L’embolisation de l’artère prostatique est un traitement sûr et efficace de l’hyperplasie bénigne de la prostate, améliorant les symptômes des voies urinaires inférieures et la qualité de vie, conclut une étude publiée dans Academic Radiology.

7:31

Une IRM a été officiellement inaugurée ce 22 mai au centre hospitalier de Ploërmel dans le Morbihan, d'après Ouest-France.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR