Médecine nucléaire

Des lignes directrices standardisées pour améliorer la sécurité, la qualité et l’efficacité de la médecine nucléaire

Dans un document publié dans la revue EJNMMI, des chercheurs ont mis au point des lignes directrices universellement applicables reprenant notamment les dernières recherches scientifiques en matière de médecine nucléaire. Ce document souligne l’importance des collaborations internationales dans la mise en commun des connaissances et des innovations pour améliorer la sécurité, la qualité et l’efficacité de la profession.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 29/02/24 à 7:00 Lecture 2 min.

Afin d’assurer la plus grande sécurité et efficacité dans la pratique de la médecine nucléaire, des systèmes de radioprotection, de sûreté et de qualité sont important (photo d'illustration). © Solenn Duplessy

Alors que la médecine nucléaire évolue rapidement en matière de technologie de pointe, de recherche et de soins des patients, cette spécialité est prête à apporter un « changement de paradigme » dans la façon d’aborder le diagnostic et la thérapeutique, indique une équipe internationale européenne de médecins nucléaires dans une revue publiée le 6 février dans European Journal of Nuclear Medicine and Molecular Imaging [1].

Une analyse des cadres réglementaires

Dans ce document, les auteurs présentent une analyse des cadres réglementaires et des lignes directrices élaborées et mises à jour par des organismes de réglementation nationaux et internationaux. Au programme : les produits radiopharmaceutiques et leur standardisation, mais aussi les caméras et les systèmes d’imagerie, le personnel de santé, l’intelligence artificielle, la dosimétrie ou encore l'accréditation. « Nous explorons la nature dynamique de ces règlements, en mettant l’accent sur leur capacité d’adaptation aux progrès

Il vous reste 66% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Bibliographie

  1. Giammarile F., Knoll P., Kunikowska J. et al, « Guardians of precision: advancing radiation protection, safety, and quality systems in nuclear medicine », EJNMMI, 6 février 2024. DOI : 10.1007/s00259-024-06633-w.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.

7:45

L’imagerie en phase tardive ne fournit pas d’information diagnostique supplémentaire significative chez les patients qui passent un scanner multiphasique pour évaluer une suspicion d’hémorragie active, mais elle est associée à une augmentation de la durée de l’examen et de l’exposition aux rayonnements (étude).
23 Mai

13:31

Un algorithme de reconstruction quantique itérative (QIR) peut améliorer la qualité des images d'angiographie coronarienne de haute résolution sans compromettre la netteté de l'image ou les mesures précises de sténose, indique une étude publiée dans European Journal of Radiology

7:31

Dans une étude incluant près de 5000 patients, des caractéristiques telles que l'origine ethnique et l’âge étaient susceptibles d’engendrer des résultats faussement positifs après des examens de tomosynthèse mammaire numérique interprétés à l’aide d’un algorithme d’IA approuvé par la FDA.

Tech Imago

GRATUIT
VOIR