Projet de recherche

L’étude BECOME évalue le risque de cancer radio-induit des soignants exposés aux rayonnements ionisants

Afin d'évaluer le risque de décès par tumeur cérébrale des professionnels de santé exposés aux rayonnements ionisants, le projet BECOME a réuni 3 cohortes nationales françaises, américaines et sud-coréennes. L'étude prévoit à terme d'améliorer les stratégies de radioprotection des professionnels médicaux.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 08/06/23 à 13:00, mise à jour le 04/10/23 à 10:25 Lecture 2min.

Le projet BECOME a pour objectif d’étudier le risque de décès par tumeur cérébrale dans le milieu médical (photo d'illustration) © Carla Ferrand

Lancé en 2023 pour une durée de 2 ans, le projet BECOME (Brain cancEr risk in joint COhort of MEdical) a pour objectif d’étudier le risque de décès par tumeur cérébrale des travailleurs du milieu médial exposés aux rayonnements ionisants en France, aux États-Unis et en Corée du Sud.

3 cohortes de soignants exposés aux rayonnements ionisants

Cette étude réalisée par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) dans le cadre d’un partenariat avec ISGlobal, l’université de Séoul et le National Cancer Institute (NCI), inclut 3 cohortes nationales de professionnels médicaux exposés aux rayonnements ionisants, notamment des radiologues, des manipulateurs et des médecins nucléaires. Des spécialités soumises « à des expositions répétées à de faibles doses de rayonnements ionisants dans le cadre de leur travail », informe un communiqué de l’IRSN.

Des risques liés à l’exposition aux rayonnements 

En 2008, le Comité scientifique des Nations unies pour l'étude des effets des ray

Il vous reste 74% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Bibliographie

  1. Linet M. S., Kim K. P., Miller D. L. et coll., « Historical review of occupational exposures and cancer risks in medical radiation workers », Radiation Research, décembre 2010, vol. 174, n° 6, p. 793-808. DOI : 10.1667/rr2014.1.
  2. Vano E., Kleiman N. J., Duran A. et coll., « Radiation cataract risk in interventional cardiology personnel », Radiation Research, octobre 2010, vol. 174, n° 4, p. 490-495. DOI 10.1667/rr2207.1.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

21 Fév

14:40

Une étude publiée dans European Radiology, démontre que les ultrasons focalisés de faible intensité (LIFU) peuvent moduler de manière non invasive et sélective le cortex cingulaire antérieur dorsal pour réduire la perception de la douleur aiguë, les réponses autonomes et les signaux de traitement de la douleur.
20 Fév

14:00

L'exposition aux rayonnements de scanner chez des enfants et adolescents ayant subi un traumatisme crânien mineur serait associée à une incidence accrue de néoplasmes hématologiques malins (étude).

7:31

Une nouvelle méthode de segmentation automatisée permettrait une segmentation efficace et précise des organes à risque chez des patients atteints d'un cancer de la tête et du cou pour la planification de traitement en radiothérapie. Elle surpasserait les performances des experts humains en termes de temps et de précision (étude).
19 Fév

13:41

Dans une étude évaluant la performance d’un algorithme d’apprentissage profond pour aider les radiologues à améliorer l’efficacité et la précision du diagnostic sur les radiographies thoraciques, les participants chargés d’identifier les résultats anormaux ont obtenu de meilleurs résultats avec l’aide de l’IA.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR