Nouvelle modalité

Ce qu’il faut savoir sur le scanner à comptage photonique

Nouvelle technologie qui promet de révolutionner la tomodensitométrie, le scanner à comptage photonique repose sur une détection photon à photon du rayonnement X. À la clé, une amélioration clinique attendue dans certains domaines, ainsi qu'une réduction de la dose et une amélioration de la qualité de l'image.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 17/05/24 à 7:00 Lecture 2 min.

Le scanner à comptage photonique pourrait révolutionner la tomodenstiométrie dans certaines indications (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Qu'est-ce que c'est ?

Le scanner à comptage photonique désigne une modalité émergente, qui diffère de la tomodensitométrie standard par ses détecteurs du rayonnement X. Alors que les détecteurs dits à intégration (ou à scintillation) des scanners classiques convertissent l'énergie totale d'un grand nombre de photons en un faisceau de lumière visible ensuite converti en signal électrique, les détecteurs à comptage photonique convertissent directement l'information énergétique de chaque photon X incident en signal électrique, limitant ainsi la perte d'information lors du recueil du rayonnement X ayant traversé le patient.

Quelles améliorations par rapport à un scanner classique ?

Alors qu'une résolution spatiale standard de scanner est de 600 microns, la résolution spatiale d'un scanner spectral peut atteindre 250 microns, grâce aux différences de taille des pixels entre détection par scintillation (600-1400 µm) et détection quantique (200-500 µm, selon un article de la Société frança

Il vous reste 74% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

François Mallordy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

13:31

L'Association française du personnel paramédical d'électroradiologie (AFPPE) et la Société française de radiologie (SFR) ont lancé un appel à candidatures pour leur Prix Recherche SFR/AFPPE dédié aux manipulateurs. Les personnes intéressées ont jusqu'au 4 septembre pour déposer leur dossier. Détails sur le site de l'AFPPE.

7:32

Des membres de l'Association française des techniciens en médecine nucléaire (AFTMN) et du Conseil national professionnel des manipulateur (CNPMEM) se sont rendus au Sénat pour participer à un groupe de travail sur la radiothérapie interne vectorisée.
13 Juin

13:54

L’embolisation de l’artère prostatique est un traitement sûr et efficace de l’hyperplasie bénigne de la prostate, améliorant les symptômes des voies urinaires inférieures et la qualité de vie, conclut une étude publiée dans Academic Radiology.

7:31

Une IRM a été officiellement inaugurée ce 22 mai au centre hospitalier de Ploërmel dans le Morbihan, d'après Ouest-France.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR