Nouveau protocole

La prise en charge non médicamenteuse des enfants âgés de 2 à 6 ans en IRM

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Benjamin Cauquis Le 13/12/23 à 7:00, mise à jour le 13/12/23 à 12:55 Lecture 7 min.

La différence de prise en charge est clairement en faveur de la non-sédation (photo d'illustration). © Carla Ferrand

La prise en charge des enfants non-coopérants est quotidienne, particulièrement en IRM, salle confinée avec sa « grosse machine » qui fait du bruit, à laquelle s’ajoute la peur du soignant. En effet, l’impression peut être immense pour un enfant confronté au monde médical, qu’il soit habitué ou non. Pour cela, certains centres hospitaliers et cabinets privés n’ont d’autre choix que d’utiliser la solution médicamenteuse afin d’obtenir une totale coopération de l’enfant.

Un circuit de prise en charge unique

Nous avons la chance à l’hôpital Bicêtre – Assistance publique – Hôpitaux de Paris, d’avoir le choix de la prémédication ou non. Avec ses échecs certes, mais aussi beaucoup plus de réussites à notre actif. Pour cela, notre équipe se compose d’un manipulateur d’électroradiologie médicale et d’une infirmière dédiée à la prise en charge des enfants. Nous avons mis en place un circuit de prise en charge unique à notre service.

Préparation

Les parents sont prévenus en amont pour une év

Il vous reste 90% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Benjamin Cauquis

Manipulateur en radiologie pédiatrique Hôpital Bicêtre - AP-HP Le Kremlin-Bicêtre

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Tech Imago

13:31

L'Association française du personnel paramédical d'électroradiologie (AFPPE) et la Société française de radiologie (SFR) ont lancé un appel à candidatures pour leur Prix Recherche SFR/AFPPE dédié aux manipulateurs. Les personnes intéressées ont jusqu'au 4 septembre pour déposer leur dossier. Détails sur le site de l'AFPPE.

7:32

Des membres de l'Association française des techniciens en médecine nucléaire (AFTMN) et du Conseil national professionnel des manipulateur (CNPMEM) se sont rendus au Sénat pour participer à un groupe de travail sur la radiothérapie interne vectorisée.
13 Juin

13:54

L’embolisation de l’artère prostatique est un traitement sûr et efficace de l’hyperplasie bénigne de la prostate, améliorant les symptômes des voies urinaires inférieures et la qualité de vie, conclut une étude publiée dans Academic Radiology.

7:31

Une IRM a été officiellement inaugurée ce 22 mai au centre hospitalier de Ploërmel dans le Morbihan, d'après Ouest-France.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR