Regard

Tech Imago vu par un lycéen : sa sélection d’articles

Comme de nombreuses entreprises, nous accueillons pendant le mois de juin un lycéen en seconde pour un stage d'observation. Nous lui avons proposé de sélectionner les articles qui l'intéressaient le plus dans Tech Imago. Voici ses choix.

Le 26/06/24 à 11:05, mise à jour le 27/06/24 à 11:08 Lecture 2 min.
immobilisation of a premature patient in the MR preparation room. The child is transferred from the incubator into the vacuum mattress, MR-compatible monitoring is applied (a) and a pacifier (b, red arrow) is used. After vacuum has been applied, the child is taken into the MR scanner (c).

L'article pour lequel j'ai opté parle d'un nouveau procédé dénommé  « Feed and wrap », développé par des chercheurs allemands. Il consiste à induire un sommeil naturel en nourrissant et en immobilisant l’enfant après l’allaitement. D. R.

Un système d’information patient en salle d’attente

J’ai fait le choix d’un article qui parle d’un nouveau dispositif pour informer les patients développé par Hugo Alexandre, David Barcelletti et Maxime Bourriaux, des manipulateurs radio. Ils ont développé des écrans dans les salles d’attente qui diffusent des programmes personnalisés pour les patients. L’innovation me semble utile pour les patients qui sont stressés, anxieux ou en manque d’information sur l’examen qu’ils vont subir. Ce sujet me concerne  car je peux me mettre à la place du patient.

Les 20 ans du dépistage organisé du cancer du sein

Je me suis penché sur cet article qui traite le dépistage organisé du cancer du sein en France. Et cette année, on fête les 20 ans de la grande réussite de la mise en place de ce dispositif, qui a pu sauver la vie de nombreuses femmes. J’ai retenu cet article car le sujet du cancer du sein et du dépistage concerne toutes les femmes et que le dépistage contre ce cancer me semble très important à faire.

 La technique du « feed and wrap »

L’article pour lequel j’ai opté parle d’un nouveau procédé dénommé  « Feed and wrap », développé par des chercheurs allemands. Il consiste à induire un sommeil naturel en nourrissant et en immobilisant l’enfant après l’allaitement. C’est une technique alternative à la sédation profonde lors des examens d’IRM chez les nouveau-nés. Cette dernière peut entraîner des effets secondaires, notamment chez les prématurés de faible poids. Je me suis intéressé à ce sujet car c’est une nouvelle technique innovante et fiable pour la santé des nouveau-né et des futurs-enfants.

Une compétence pour les patients déments

L’article que j’ai choisi parle des manipulateurs radio norvégiens qui, malgré le manque de formation, s’estiment compétents pour prendre en charge les patients atteints de démence. Pour s’occuper d’eux, les manips ont besoin de mettre en place des environnements adaptés et d’être davantage former à la communication. J’ai fait le choix de cet article car il montre qu’aucune personne n’est écartée du système de soins comme les patients atteints de démences et que tout le monde peut bénéficier d’une IRM dans ce cas-là.

Auteurs

Alexis Faure

Lycéen Thiais

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

16 Juil

14:00

Des patients ayant reçu des doses relativement élevées de rayonnements au scanner (≥50 mSv) seraient plus susceptibles de mourir dans les deux années suivant l'administration de ces doses. Cependant, près d'un tiers à la moitié d'entre eux sont restés en vie dix ans après leur examen de scanner (étude).

7:30

Une étude publiée dans Radiography conclut que le fait de fournir les raisons des refus de demandes d'IRM dans un contexte de lombalgie pourrait servir d'outil pédagogique pour les cliniciens et contribuer à la réduction des IRM de faible valeur.
15 Juil

16:05

Un article paru dans Radiology présente le point de vue de la RSNA et de la société d'informatique médicale et d'intervention assistée par ordinateur (MICCAI) sur les considérations réglementaires, cliniques, culturelles et techniques essentielles à une adoption réussie de l'IA en imagerie.

7:30

Le SUVmax dans l'amygdale palatine est un indicateur efficace de la valeur de captation maximale des ganglions lymphatiques cervicaux non-malins chez les enfants lors d'un examen de TEP au [18F]-FDG, concluent des chercheurs israéliens dans EJNM.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR