Relation patient

L’hypnose fait entrer les patients claustrophobes dans l’IRM

Deux manipulateurs du CHU de Nîmes hypnotisent les patients claustrophobes pour les aider à passer une IRM. La technique, qui implique une consultation et l’induction d’une transe hypnotique, a fait ses preuves, avec 93 % de réussite.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 29/04/19 à 7:00, mise à jour aujourd'hui à 3:00 Lecture 5min.

Aux JFR 2018, Jean-Sébastien Pacard, manipulateur radio au CHU de Nîmes, a partagé son expérience de l'hypnose pour les patients en situation d’échec à l’IRM. © C. F.

Jean-Sébastien Pacard, manipulateur radio au CHU de Nîmes (30), pratique l’hypnose depuis une dizaine d’années. Le 14 octobre 2018, lors des Journées francophones de radiologie, il a présenté les bénéfices de cette technique pour les patients claustrophobes qui doivent passer une IRM.

L’hypnose conversationnelle pour les stressés

Deux types d’hypnose se pratiquent en imagerie. L’hypnose conversationnelle est la plus adaptée pour les patients un peu stressés et crispés : « Elle amène le patient à se focaliser sur quelque chose d’agréable, explique Jean-Sébastien Pacard. Ce n’est pas très compliqué à faire et cela permet de ramener le patient dans un état de conscience critique en phase avec l’environnement, tout en se focalisant sur autre chose. »

L’hypnose formelle pour les paniqués

En revanche, pour les patients claustrophobes qui paniquent à l’idée d’entrer dans une IRM, le manipulateur a recours à l’hypnose formelle. « Elle demande une formation un peu plus poussée. Elle s’appui

Il vous reste 85% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

21 Fév

14:40

Une étude publiée dans European Radiology, démontre que les ultrasons focalisés de faible intensité (LIFU) peuvent moduler de manière non invasive et sélective le cortex cingulaire antérieur dorsal pour réduire la perception de la douleur aiguë, les réponses autonomes et les signaux de traitement de la douleur.
20 Fév

14:00

L'exposition aux rayonnements de scanner chez des enfants et adolescents ayant subi un traumatisme crânien mineur serait associée à une incidence accrue de néoplasmes hématologiques malins (étude).

7:31

Une nouvelle méthode de segmentation automatisée permettrait une segmentation efficace et précise des organes à risque chez des patients atteints d'un cancer de la tête et du cou pour la planification de traitement en radiothérapie. Elle surpasserait les performances des experts humains en termes de temps et de précision (étude).
19 Fév

13:41

Dans une étude évaluant la performance d’un algorithme d’apprentissage profond pour aider les radiologues à améliorer l’efficacité et la précision du diagnostic sur les radiographies thoraciques, les participants chargés d’identifier les résultats anormaux ont obtenu de meilleurs résultats avec l’aide de l’IA.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR