Formation et information 2.0

Comment un duo de manips radio valorise le métier sur les réseaux sociaux

« Les manips t'expliquent », compte multi-plateformes dédié au métier de MERM, approche les 10 000 abonnés sur Instagram et a déjà dépassé les 400 000 vues sur YouTube, après plus de 6 ans d'existence. Derrière ce projet, les manips radio Élise Sanchez et Shanna Laboureux visent à améliorer la reconnaissance des MERM auprès du grand public tout en informant leurs collègues et les étudiants sur les évolutions du métier.

Le 14/12/23 à 7:00, mise à jour le 14/12/23 à 15:56 Lecture 4 min.

Élise Sanchez (à gauche) et Shanna Laboureux (à droite) ont créé « Les manips t'expliquent » sur YouTube en 2017, avant d'étendre leur initiative à d'autres réseaux sociaux. D. R.

Mais qui sont ces gens qui s’occupent des patients lors d’un examen d’imagerie médicale ? Infirmiers, radiologues, assistants du radiologues ? Dès leur formation au diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique à Fontenay-le-Comte (Vendée), les futures manips radio Élise Sanchez et Shanna Laboureux découvrent la frustration du manque de reconnaissance des manipulateurs.

« Marre d’être confondues avec des infirmières »

« Même nos proches avaient du mal à comprendre notre métier. Nous en avions marre d’être confondues avec des infirmières ou des radiologues », se souvient Shanna Laboureux, aujourd’hui MERM au CHU de Toulouse (31). Ni une ni deux, pendant leur troisième année d’études, en 2017, les deux amies qui se connaissent depuis le collège décident de lancer une chaîne YouTube, « Les manips t’expliquent ». Son objectif initial ? Informer les patients sur le rôle des MERM et la manière dont les grands types d’examens se déroulent en imagerie médicale. La mayonnaise prend rapidement, avec une première vidéo dédiée à l’IRM qui fait un carton et amasse plus de 50 000 vues. Une réussite qui va pousser le duo à persévérer, et à se diversifier sur d’autres réseaux.

Une évolution vers des publics plus divers et des formats plus courts

Six ans après, la réussite est bien là : « Les manips t’expliquent » reste présent sur YouTube, où les deux amies dépassent les 400 000 vues et continuent de poster occasionnellement des vidéos pour faire connaître leur métier. Le duo met désormais l’accent sur des formats plus courts à destination des jeunes et des lycéens qui pourraient être intéressés par le métier sur Tiktok. En parallèle, un groupe Facebook fondé en 2017 regroupe surtout des étudiants et des manips radio en exercice, de même que le compte Instagram créé en 2020, qui recense près de 10 000 abonnés en décembre 2023.

Le compte Instagram des deux amies vise avant tout les étudiants et les manips en exercice.Capture d'écran Instagram

« Un peu comme si nous étions en formation continue »

Plusieurs heures par semaine, les deux manips radio interagissent avec leurs communautés. De leur aveu, cette activité quotidienne a des effets positifs sur leur pratique professionnelle : « Nous sommes amenées à connaître les dernières recommandations, et nous nous sentons un peu obligées de savoir ce qui se fait de plus récent », confirme Élise Sanchez. « Quand on fait les mêmes actes au quotidien, on oublie un peu les autres, rappelle Shanna Laboureux. Le fait de répondre régulièrement aux questions des professionnels et des étudiants nous permet de tout garder en mémoire. C’est un peu comme si nous étions en formation continue. »

La fierté de la reconnaissance par les pairs

Cette activité de promotion du métier a valu aux deux jeunes manips radio d’être récompensées par le prix « coup de cœur du public » lors des 62e Journées scientifiques de l’Association française du personnel paramédical d’électroradiologie (AFPPE), en mars 2023. « Nous sommes très contentes de ce prix, s’enthousiasme Élise Sanchez, aujourd’hui MERM à Nemoscan Nîmes (30). Cela nous motive, car nous faisons ça bénévolement pour faire reconnaître notre profession. » Pour Shanna Laboureux, ce prix représente une fierté car il signifie une reconnaissance par les pairs, « même par des professionnels ayant 20 ans de carrière, des cadres, des membres du bureau du conseil national professionnel, de l’AFPPE, etc. »

« D’autres professionnels de santé commentent nos publications »

La reconnaissance du métier va désormais au-delà des patients, de la communauté des MERM, des étudiants et des curieux : « D’autres professionnels de la santé comme des infirmiers commentent nos publications en disant par exemple qu’ils ne savaient pas qu’on pouvait piquer, faire des actes de soin… C’est une petite victoire d’être reconnus comme des vrais professionnels du soin et pas seulement comme des pousse-boutons », souligne Shanna Laboureux.

Un équilibre entre information professionnelle et format adapté

Jamais à court d’idées, les deux manips expliquent sur leur temps libre, en s’inspirant selon Élise Sanchez « des tendances sur les réseaux sociaux » et des propositions de leur communauté de manips radio et d’étudiants. « C’est compliqué de publier sur les réseaux sociaux dans un métier de santé où les images sont parfois difficiles », confie cette dernière. L’équilibre est délicat à trouver, entre apporter de l’information professionnelle et poster des formats adaptés aux différents réseaux sociaux.

Des équipes médicales qui se prêtent au jeu

Les deux consœurs relèvent pour l’instant le défi haut la main, grâce à leurs échanges réguliers pour animer leurs réseaux à distance et aussi grâce au soutien enthousiaste de leurs équipes médicales respectives : « Mon équipe est hyper à fond et me soutient totalement ! », se réjouit Élise Sanchez. Même son de cloche pour Shanna Laboureux, dont les collègues servent volontiers « de cobayes si j’ai besoin de quelqu’un dans mes vidéos ».

« On a de nouvelles idées, mais on ne veut pas spoiler ! »

Quel avenir pour « Les manips t’expliquent » ? Pour l’instant, les deux MERM continuent d’alimenter leurs différents réseaux, médiatisant les dernières recommandations à destination des professionnels ou encore aidant les étudiants et les aspirants manips radio à s’orienter. Mais elles voient plus loin : « On a de nouvelles idées qu’on est en train de développer. Mais on ne veut pas spoiler ! », conclut avec malice Élise Sanchez.

Auteurs

François Mallordy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

13:31

L'Association française du personnel paramédical d'électroradiologie (AFPPE) et la Société française de radiologie (SFR) ont lancé un appel à candidatures pour leur Prix Recherche SFR/AFPPE dédié aux manipulateurs. Les personnes intéressées ont jusqu'au 4 septembre pour déposer leur dossier. Détails sur le site de l'AFPPE.

7:32

Des membres de l'Association française des techniciens en médecine nucléaire (AFTMN) et du Conseil national professionnel des manipulateur (CNPMEM) se sont rendus au Sénat pour participer à un groupe de travail sur la radiothérapie interne vectorisée.
13 Juin

13:54

L’embolisation de l’artère prostatique est un traitement sûr et efficace de l’hyperplasie bénigne de la prostate, améliorant les symptômes des voies urinaires inférieures et la qualité de vie, conclut une étude publiée dans Academic Radiology.

7:31

Une IRM a été officiellement inaugurée ce 22 mai au centre hospitalier de Ploërmel dans le Morbihan, d'après Ouest-France.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR