Dépistage du cancer du sein

Une étude identifie les défis liés au dépistage supplémentaire des femmes aux seins denses

Une étude publiée dans Radiography identifie les défis associés à la mise en œuvre du dépistage supplémentaire chez les femmes aux seins denses à risque de développer un cancer du sein. Financements, formation, ressources humaines, développements techniques et guidelines doivent être mobilisés pour améliorer la prise en charge.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 07/05/24 à 7:00 Lecture 1 min.

L’étude met en évidence la nécessité de mettre en place des programmes de formation spécialisés et des ressources dédiées pour améliorer le dépistage pour ces patientes aux seins denses. © Carla Ferrand

Les femmes à la densité mammaire élevées sont trois à six fois plus susceptibles de développer un cancer du sein que les autres, rappelle un groupe de recherche mené par Deborah Mizzi, professeure assistante à l’université de Malte, dans une étude publiée dans Radiography [1]. Pour ces femmes, l’utilisation de techniques d’imagerie supplémentaires a montré ses bénéfiques, soulignent les chercheurs.

Des entretiens pour mieux comprendre les défis

Afin de mieux comprendre les conditions préalables à l'intégration d’un dépistage supplémentaire du cancer du sein pour ces femmes dans les pays européens, ils ont mené quatorze entretiens semi-structurés en ligne avec 5 radiologues cliniciens et 9 manipulateurs spécialisés dans le dépistage du cancer du sein dans 8 pays : Danemark, Finlande, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Suisse, Royaume-Uni.

Un large éventail de défis

Les enseignements tirés de ces conversations mettent en lumière un large éventail de défis, rapportent les chercheurs. Si

Il vous reste 62% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Bibliographie

  1. Mizzi D., Allely C. S., Zarb F. et al, « Implementing supplementary breast cancer screening in women with dense breasts : Insights from European radiographers and radiologists », Radiography, avril 2024. DOI : 10.1016/j.radi.2024.04.003.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.

7:45

L’imagerie en phase tardive ne fournit pas d’information diagnostique supplémentaire significative chez les patients qui passent un scanner multiphasique pour évaluer une suspicion d’hémorragie active, mais elle est associée à une augmentation de la durée de l’examen et de l’exposition aux rayonnements (étude).
23 Mai

13:31

Un algorithme de reconstruction quantique itérative (QIR) peut améliorer la qualité des images d'angiographie coronarienne de haute résolution sans compromettre la netteté de l'image ou les mesures précises de sténose, indique une étude publiée dans European Journal of Radiology

7:31

Dans une étude incluant près de 5000 patients, des caractéristiques telles que l'origine ethnique et l’âge étaient susceptibles d’engendrer des résultats faussement positifs après des examens de tomosynthèse mammaire numérique interprétés à l’aide d’un algorithme d’IA approuvé par la FDA.

Tech Imago

GRATUIT
VOIR