Rendez-vous scientifique

L’iode sous toutes ses facettes aux journées techniques de la SFRP

Les Journées techniques de la Société française de radioprotection se tiendront les 26 et 27 mars à Paris. Dans le domaine médical, les sessions aborderont les usages de l’iode radioactif dans le diagnostic et le traitement des maladies de la thyroïde et la gestion des radio-isotopes en milieu hospitalier.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 20/03/24 à 7:00, mise à jour le 20/03/24 à 9:16 Lecture 1 min.

Les applications médicales de l'iode radioactif seront abordées lors de la deuxième session du mardi 26 mars (photo d'illustration). © Solenn Duplessy

Avis aux personnes compétentes en radioprotection. La Société française de radioprotection (SFRP) consacrera ses prochaines journées techniques au thème de « l’iode dans tous ses états ». Organisée par les sections « environnement » et « recherche et santé » Cette rencontre se tiendra sur deux jours, du 26 au 27 mars à la maison RATP, à Paris, douzième arrondissement. Les inscriptions sont encore ouvertes jusqu’au 22 mars.

Toutes les problématiques liées à l’iode

L’iode stable est présent naturellement dans l’environnement et ses isotopes radioactifs ont de nombreuses applications dans le domaine médical ou pour la recherche, rappelle la SFRP sur le site de présentation de l’événement. Malheureusement, ils peuvent aussi avoir des effets néfastes sur la santé, en particulier en cas d’accident sur une installation nucléaire. Comme l’indique le thème de l’événement, le programme couvrira toutes les problématiques liées à l’iode : production, gestion des effluents, contamination et surve

Il vous reste 60% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.

7:45

L’imagerie en phase tardive ne fournit pas d’information diagnostique supplémentaire significative chez les patients qui passent un scanner multiphasique pour évaluer une suspicion d’hémorragie active, mais elle est associée à une augmentation de la durée de l’examen et de l’exposition aux rayonnements (étude).
23 Mai

13:31

Un algorithme de reconstruction quantique itérative (QIR) peut améliorer la qualité des images d'angiographie coronarienne de haute résolution sans compromettre la netteté de l'image ou les mesures précises de sténose, indique une étude publiée dans European Journal of Radiology

7:31

Dans une étude incluant près de 5000 patients, des caractéristiques telles que l'origine ethnique et l’âge étaient susceptibles d’engendrer des résultats faussement positifs après des examens de tomosynthèse mammaire numérique interprétés à l’aide d’un algorithme d’IA approuvé par la FDA.

Tech Imago

GRATUIT
VOIR