Sondage

Les manipulateurs radio américains pas emballés par la télémanipulation

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 14/03/24 à 7:00, mise à jour le 15/03/24 à 12:49
scanner photo prétexte hôpital Beaujon

Lorsque l’ASRT a demandé si les manipulateurs radio se sentiraient à l'aise de gérer des procédures à partir d'un site éloigné, 71,4 % ont répondu par la négative (photo d'illustration). © Virginie Facquet

La réalisation des examens d’imagerie à distance se développe en France et dans le monde. Pour les radiologues, on parle de téléradiologie. Le métier de manipulateur radio n’échappe pas à cette tendance de fond : certaines structures ont déjà mis en place un poste de télémanipulation. Face à ce développement, la Société américaine des manipulateurs radio (American Society of Radiologic Technologists, ASRT) a réalisé une enquête [1] pour connaître le point de vue de ses membres.

7,2 % pratiquent la télémanipulation

Ce sondage, dont les résultats sont présentés dans un communiqué de presse du 1er mars 2024, a d'abord permis d'évaluer l’ampleur de cette pratique outre-Atlantique. 7,2 % des répondants (561 personnes) déclarent travailler dans une structure qui utilise l'imagerie à distance. Parmi ceux-ci, « 89 % déclarent qu'un personnel qualifié pour les modalités gère l'équipement d'imagerie à distance, 87,3 % déclarent qu'un personnel qualifié pour les modalités sélectionne et positio

Il vous reste 52% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Avatar photo

Benjamin Bassereau

Directeur de la rédaction BOM Presse Clichy

Voir la fiche de l’auteur

Bibliographie

  1. ASRT Survey Shows Medical Imaging Professionals Uncertain About Remote Imaging Practices n.d. https://www.asrt.org/main/news-publications/news/article/2024/03/01/asrt-survey-shows-medical-imaging-professionals-uncertain-about-remote-imaging-practices (consulté le 15 mars 2024).

Discussion

2 commentaires

Commenter cet article
  1. Arnaud BALLEYDIERBonjour, Merci pour cet article très intéressant. Après la téléradiologie, la télémanipulation en réponse aux enjeux démographiques de nos professions d'imagerie ? Pouvez-vous me transmettre la source de l'enquête de l'ASRT ? Bonne journée.
    Il y a 2 mois
    1 réponse
    1. Avatar photo
      Benjamin BassereauBonjour, j'ai remis le lien en bibliographie. Merci de votre vigilance.
      Il y a 2 mois

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Tech Imago

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.

7:45

L’imagerie en phase tardive ne fournit pas d’information diagnostique supplémentaire significative chez les patients qui passent un scanner multiphasique pour évaluer une suspicion d’hémorragie active, mais elle est associée à une augmentation de la durée de l’examen et de l’exposition aux rayonnements (étude).
23 Mai

13:31

Un algorithme de reconstruction quantique itérative (QIR) peut améliorer la qualité des images d'angiographie coronarienne de haute résolution sans compromettre la netteté de l'image ou les mesures précises de sténose, indique une étude publiée dans European Journal of Radiology

7:31

Dans une étude incluant près de 5000 patients, des caractéristiques telles que l'origine ethnique et l’âge étaient susceptibles d’engendrer des résultats faussement positifs après des examens de tomosynthèse mammaire numérique interprétés à l’aide d’un algorithme d’IA approuvé par la FDA.

Tech Imago

GRATUIT
VOIR