Bonnes pratiques

L’EFRS défend les compétences des MERM en IRM

Dans une déclaration publiée le 21 mai 2024, la Fédération européenne des sociétés de manipulateurs radio (EFRS) exprime son soutien aux MERM en tant que principaux professionnels chargés des examens d’IRM, et demande à ce que les personnes non qualifiées ne soient pas autorisées à pratiquer ces examens.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 13/06/24 à 7:00 Lecture 1 min.
© Virginie Facquet

La Fédération européenne des sociétés de manipulateurs radio rappelle que la nature complexe de l'IRM et ses risques potentiels nécessitent l'expertise de manipulateurs radio correctement formés (photo d'illustration). © C. F.

L'EFRS prend partie pour ses professionnels. Dans une déclaration publiée le 21 mai, la Fédération européenne des sociétés de manipulateurs radio souligne l'importance du rôle des manipulateurs en électroradiologie médicale (MERM) dans la réalisation des examens d'IRM. L'organisme rappelle que la nature complexe de l'IRM et ses risques potentiels nécessitent l'expertise de manipulateurs radio correctement formés. « Les compétences cliniques des MERM en IRM vont au-delà de l'utilisation des machines, rappelle-t-il. Ils sont formés aux soins généraux des patients, à la sécurité en IRM, au contrôle de la qualité, à la préparation des patients, ainsi qu'à la physique fondamentale et à la technologie de l'IRM. Cette formation approfondie leur permet de gérer efficacement des scénarios cliniques complexes, en veillant à ce que le processus d'IRM soit sûr pour les patients et produise des images diagnostiques de haute qualité. »

Les manips radio garants de la qualité et de la sécurité

Selon

Il vous reste 54% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

16 Juil

14:00

Des patients ayant reçu des doses relativement élevées de rayonnements au scanner (≥50 mSv) seraient plus susceptibles de mourir dans les deux années suivant l'administration de ces doses. Cependant, près d'un tiers à la moitié d'entre eux sont restés en vie dix ans après leur examen de scanner (étude).

7:30

Une étude publiée dans Radiography conclut que le fait de fournir les raisons des refus de demandes d'IRM dans un contexte de lombalgie pourrait servir d'outil pédagogique pour les cliniciens et contribuer à la réduction des IRM de faible valeur.
15 Juil

16:05

Un article paru dans Radiology présente le point de vue de la RSNA et de la société d'informatique médicale et d'intervention assistée par ordinateur (MICCAI) sur les considérations réglementaires, cliniques, culturelles et techniques essentielles à une adoption réussie de l'IA en imagerie.

7:30

Le SUVmax dans l'amygdale palatine est un indicateur efficace de la valeur de captation maximale des ganglions lymphatiques cervicaux non-malins chez les enfants lors d'un examen de TEP au [18F]-FDG, concluent des chercheurs israéliens dans EJNM.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR