Prise en charge

Un examen d’imagerie en musique est associé à une meilleure expérience patient

Une revue systématique avec méta-analyse de 13 publications scientifiques, parue en février dans Radiography, a évalué l'impact sur le patient d'une « intervention musicale » pendant une procédure d'imagerie médicale. Résultats ? La musique s'avère associée notamment à une diminution de la fréquence cardiaque et de l'anxiété, ainsi qu'à une amélioration de l'expérience patient.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 12/02/24 à 7:00 Lecture 2min.

Selon les auteurs de l'article, est appropriée en intervention musicale « une musique douce, relaxante et lente, avec une vitesse de 60 à 80 bpm et un volume de 50 à 60 décibels » (image d'illustration). D.R.

L'effet sur les patients d'une « intervention musicale », c'est-à-dire faire écouter au patient de la musique pendant une procédure médicale, a déjà été étudié dans des études et des revues systématiques en chirurgie, chez des patientes enceintes ou encore en suivi post-opératoire chez l'adulte, mais aucune revue systématique récente n'avait traité spécifiquement l’intervention musicale pendant une procédure d'imagerie médicale. Une équipe de professionnels de santé du Health & Technology Research Center de Lisbonne au Portugal s'est donc attelé à la tâche.

Une musique « relaxante et lente »

Leur étude, fruit de l'analyse et de la comparaison des 13 articles de recherche à ce sujet qu'ils ont retenu, est parue le 7 février dans Radiography [1]. Leurs conclusions portent tout d'abord sur le type de musique à employer pendant une procédure d'imagerie : « Il semble clair qu'une intervention musicale utilisant une musique douce, relaxante et lente, avec une vitesse de 60 à 80 battements

Il vous reste 72% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

François Mallordy

Bibliographie

  1. Vieira L., Carvalho C., Grilo A. et al, « Effects of a music-based intervention on psychophysiological outcomes of patients undergoing medical imaging procedures: A systematic review and meta-analysis », Radiography, 7 février 2024. DOI : 10.1016/j.radi.2024.01.014.
  2. Santangeli L., Lantheaume S., Eve K. et al, « Environnement lumineux et anxiété des patients en service d’IRM », Psychologie Française, 25 août 2020. DOI : 10.1016/j.psfr.2020.05.001.
  3. Guétin S., Brun L., Deniaud M. et al, « Smartphone-based Music Listening to Reduce Pain and Anxiety Before Coronarography: A Focus on Sex Differences. », Alternative Therapies in Health and Medicine, juillet 2016. PMID : 27548494.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

22 Fév

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
21 Fév

14:40

Une étude publiée dans European Radiology, démontre que les ultrasons focalisés de faible intensité (LIFU) peuvent moduler de manière non invasive et sélective le cortex cingulaire antérieur dorsal pour réduire la perception de la douleur aiguë, les réponses autonomes et les signaux de traitement de la douleur.
20 Fév

14:00

L'exposition aux rayonnements de scanner chez des enfants et adolescents ayant subi un traumatisme crânien mineur serait associée à une incidence accrue de néoplasmes hématologiques malins (étude).

7:31

Une nouvelle méthode de segmentation automatisée permettrait une segmentation efficace et précise des organes à risque chez des patients atteints d'un cancer de la tête et du cou pour la planification de traitement en radiothérapie. Elle surpasserait les performances des experts humains en termes de temps et de précision (étude).
Tech Imago

GRATUIT
VOIR