Décret de magnétoprotection de 2016

« Pas besoin d’être surveillé pour prendre les choses en main »

Plus de six ans après la parution du décret numéro 2016-1074 relatif à la magnétoprotection, où en est le contrôle de son application, ainsi que la formation du personnel ? Réponses croisées de deux membres du groupe de travail de sécurité IRM de la SFR, François Dubus, physicien médical au CHU de Lille, et Pierre-Emmanuel Zorn, ingénieur au CHU de Strasbourg et responsable de la commission IRM de l’AFPPE.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 25/01/23 à 7:00, mise à jour le 04/10/23 à 10:29 Lecture 3 min.

L’employeur est en charge de faire respecter le décret de 2016 sur la magnétoprotection, qui ne concerne que le personnel et pas le patient (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Docteur Imago / Comment est contrôlée la mise en place du décret no 2016-1074 relatif à la magnétoprotection des travailleurs ?

Pierre-Emmanuel Zorn / Pour l’instant, c’est l’employeur qui est en charge de faire respecter la loi. Il n’y a aucun organisme national qui veille à l’application de ce décret qui ne concerne que le personnel et pas le patient, ce qui est un peu léger au sens du groupe de travail de sécurité IRM de la SFR. Au CHU de Strasbourg, nous avons fait un zonage ; j’ai formé des manips radios, et je suis en train de mettre en place une formation pour les ASH et les pompiers.

D. I. / D’après vos informations, le décret de 2016 est-il respecté ?

François Dubus / Pour l’instant, on est encore loin du compte. Il y a plusieurs raisons à cela. Déjà, c’est un décret compliqué et il faut bien s’y connaître en IRM pour en extraire les éléments importants. Or, les petits centres qui disposent d’une IRM n’ont pas forcément un ingénieur ou un physicien pour aider à ce d

Il vous reste 79% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

François Mallordy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

13:31

L'Association française du personnel paramédical d'électroradiologie (AFPPE) et la Société française de radiologie (SFR) ont lancé un appel à candidatures pour leur Prix Recherche SFR/AFPPE dédié aux manipulateurs. Les personnes intéressées ont jusqu'au 4 septembre pour déposer leur dossier. Détails sur le site de l'AFPPE.

7:32

Des membres de l'Association française des techniciens en médecine nucléaire (AFTMN) et du Conseil national professionnel des manipulateur (CNPMEM) se sont rendus au Sénat pour participer à un groupe de travail sur la radiothérapie interne vectorisée.
13 Juin

13:54

L’embolisation de l’artère prostatique est un traitement sûr et efficace de l’hyperplasie bénigne de la prostate, améliorant les symptômes des voies urinaires inférieures et la qualité de vie, conclut une étude publiée dans Academic Radiology.

7:31

Une IRM a été officiellement inaugurée ce 22 mai au centre hospitalier de Ploërmel dans le Morbihan, d'après Ouest-France.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR