SIFEM 2023

Les manipulateurs accompagnent l’évolution des dépistages organisés

Au congrès de la SIFEM, le 2 juin 2023, Xavier Galus et Estelle Gueneau ont présenté les évolutions en cours et à venir des différents programmes de dépistages des cancers, notamment celui du sein, et esquissé des suggestions sur le rôle des manipulateurs.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 26/07/23 à 13:00 Lecture 3min.

Estelle Gueneau et Xavier Galus ont fait le point sur les prochaines évolutions des dépistages du cancer. © S. D.

Lors d’une session dédiée aux manipulateurs radio du congrès de la Société d’imagerie de la femme (SIFEM), Estelle Gueneau, cadre de santé formatrice à l’institut de formation des manipulateurs (IFMEM) de Poissy (78) et Xavier Galus, manipulateur principal à l’institut de cancérologie de Lorraine à Nancy (54), ont fait le point sur l’actualité des principaux dépistages de cancers féminins en France en lien avec les évolutions et révolutions à venir.

Faible participation aux dépistages des cancers féminins

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes, rappelle Estelle Gueneau. Pourtant, selon des chiffres rapportés par la formatrice, 50,6 % des femmes éligibles, soit 2,7 millions, ont participé au dépistage organisé en 2021. « L’objectif est d’atteindre une participation de 70 % », souligne-t-elle. Le cancer colorectal est le deuxième cancer à faire l’objet d’un dépistage organisé, qui concerne les femmes et les hommes de 50 à 74 ans. « 35 % de la population cible se f

Il vous reste 80% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

Commenter cet article
  1. x.galus@nancy.unicancer.frLa tomosynthèse est désormais autorisée en dépistage organisé. https://www.has-sante.fr/jcms/p_3148278/fr/evaluation-de-la-performance-et-de-la-place-de-la-mammographie-par-tomosynthese-dans-le-programme-national-de-depistage-organise-du-cancer-du-sein-volet 2#:~:text=Au%20terme%20de%20son%20%C3%A9valuation,image%202D%20synth%C3%A9tique%20(2Ds). Extrait: "Recommandations... Au terme de son évaluation, la HAS recommande l’intégration de la mammographie par tomosynthèse (3D) dans le dépistage organisé (D.O.) du cancer du sein, à condition qu’elle soit systématiquement associée à la reconstruction d’une image 2D synthétique (2Ds)"...
    Il y a 2 mois

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

22 Fév

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
21 Fév

14:40

Une étude publiée dans European Radiology, démontre que les ultrasons focalisés de faible intensité (LIFU) peuvent moduler de manière non invasive et sélective le cortex cingulaire antérieur dorsal pour réduire la perception de la douleur aiguë, les réponses autonomes et les signaux de traitement de la douleur.
20 Fév

14:00

L'exposition aux rayonnements de scanner chez des enfants et adolescents ayant subi un traumatisme crânien mineur serait associée à une incidence accrue de néoplasmes hématologiques malins (étude).

7:31

Une nouvelle méthode de segmentation automatisée permettrait une segmentation efficace et précise des organes à risque chez des patients atteints d'un cancer de la tête et du cou pour la planification de traitement en radiothérapie. Elle surpasserait les performances des experts humains en termes de temps et de précision (étude).
Tech Imago

GRATUIT
VOIR