Analyse

Le nombre de manips diplômés ne suffit pas à combler les besoins des centres d’imagerie

Les manipulateurs radio sont en effectifs réduits au sein des établissements d’imagerie. Selon certains observateurs, plusieurs facteurs expliqueraient cette pénurie. Alors que de moins en moins d’étudiants sortent diplômés des centres de formations, les besoins en examens d’imagerie quant à eux augmentent.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 17/05/22 à 5:00 Lecture 2min.

La mission de l’IGAS indique dans son rapport que la diminution de manipulateurs radio serait liée à une « augmentation des abandons ou des échecs en cours de formation » (photo d'illustration). D. R.

Plusieurs raisons expliquent la pénurie de manipulateurs radio dans les structures d'imagerie médicale.

Manque de manipulateurs formés

En 2021, le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) révélait une situation de pénurie au sein de la profession de manipulateurs radio. Une pénurie dont les causes seraient multifactorielles, explique Laurence Rocher, cheffe de service de l’hôpital Antoine Béclère AP-HP, « Il y a eu, à un moment donné, un nombre insuffisant de manips formés », affirme-telle. Entre 2011 et 2018, le rapport de l’IGAS enregistrait en effet une baisse du nombre de manipulateurs diplômés entrant sur le marché du travail. Ils étaient 676 diplômés en 2011, contre 440 en 2018, selon les chiffres relayés dans le document. « En 2020, tous les centres de formation interrogés évaluent à environ 30 % l’écart entre les étudiants entrant en formation et ceux qui sortent diplômés », indique le rapport. Ce manque d’étudiants formés est également dénoncé par Florence

Il vous reste 74% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

21 Fév

14:40

Une étude publiée dans European Radiology, démontre que les ultrasons focalisés de faible intensité (LIFU) peuvent moduler de manière non invasive et sélective le cortex cingulaire antérieur dorsal pour réduire la perception de la douleur aiguë, les réponses autonomes et les signaux de traitement de la douleur.
20 Fév

14:00

L'exposition aux rayonnements de scanner chez des enfants et adolescents ayant subi un traumatisme crânien mineur serait associée à une incidence accrue de néoplasmes hématologiques malins (étude).

7:31

Une nouvelle méthode de segmentation automatisée permettrait une segmentation efficace et précise des organes à risque chez des patients atteints d'un cancer de la tête et du cou pour la planification de traitement en radiothérapie. Elle surpasserait les performances des experts humains en termes de temps et de précision (étude).
19 Fév

13:41

Dans une étude évaluant la performance d’un algorithme d’apprentissage profond pour aider les radiologues à améliorer l’efficacité et la précision du diagnostic sur les radiographies thoraciques, les participants chargés d’identifier les résultats anormaux ont obtenu de meilleurs résultats avec l’aide de l’IA.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR