450 µm de résolution spatiale

Une nouvelle technologie décuple la résolution de l’IRM 7 T cérébrale

En développant de nouvelles bobines de gradients et de nouvelles antennes, des chercheurs allemands et américains ont multiplié par près de 20 la résolution volumétrique de l'IRM 7 T clinique de Siemens, selon une publication parue le 27 novembre 2023 dans Nature Methods.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 01/12/23 à 7:00 Lecture 2min.

L'IRM 7 T « NexGen » utilise Impulse, une nouvelle bobine cérébrale de gradient (en vert). L'antenne cérébrale de transmission-réception (en blanc) repose sur le lit mobile de l'appareil (en orange), tandis que ses connecteurs sont en arrière de la tête du patient (en bleu). © Adapté de Feinberg et al, Nature Methods | CC BY 4.0

Maladie d'Alzheimer, sclérose en plaques, épilepsie, gliomes, migraine... Avec une résolution spatiale isotropique de l'ordre de 1,6 mm, l'IRM 7 T semble une technologie pleine de promesses pour mieux comprendre un large éventail de maladies cérébrales. Or, l'installation d'une telle IRM représente un investissement de l'ordre de 10 millions d'euros, si l'on se base sur le coût annoncé par le CHU de Poitiers, premier à disposer d'une IRM 7 T clinique depuis 2019. Un tel coût souligne l'intérêt d'améliorer la résolution de ces machines plutôt que de passer à des aimants plus forts, dont le prix augmente de manière exponentielle avec la puissance.

Améliorer la 7 T

C'est pourquoi des chercheurs américains associés avec des chercheurs allemands de Siemens ont développé une nouvelle technologie multipliant par près de 20 la résolution volumétrique de l'IRM 7 T de Siemens. Leurs résultats sont parus le 27 novembre 2023 dans Nature Methods [1]. Dans cette publication, les auteurs passent en

Il vous reste 69% de l’article à lire

Tech Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Tech Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DE LANCEMENT

1€

pendant 1 mois
puis 13 €/mois

S’abonner à Tech Imago

Auteurs

François Mallordy

Bibliographie

  1. Feinberg D. A., Beckett A. J. S., Vu A. T. et coll., « Next-generation MRI scanner designed for ultra-high-resolution human brain imaging at 7 Tesla », Nature Methods, 27 novembre 2023. DOI : 10.1038/s41592-023-02068-7.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Tech Imago

21 Fév

14:40

Une étude publiée dans European Radiology, démontre que les ultrasons focalisés de faible intensité (LIFU) peuvent moduler de manière non invasive et sélective le cortex cingulaire antérieur dorsal pour réduire la perception de la douleur aiguë, les réponses autonomes et les signaux de traitement de la douleur.
20 Fév

14:00

L'exposition aux rayonnements de scanner chez des enfants et adolescents ayant subi un traumatisme crânien mineur serait associée à une incidence accrue de néoplasmes hématologiques malins (étude).

7:31

Une nouvelle méthode de segmentation automatisée permettrait une segmentation efficace et précise des organes à risque chez des patients atteints d'un cancer de la tête et du cou pour la planification de traitement en radiothérapie. Elle surpasserait les performances des experts humains en termes de temps et de précision (étude).
19 Fév

13:41

Dans une étude évaluant la performance d’un algorithme d’apprentissage profond pour aider les radiologues à améliorer l’efficacité et la précision du diagnostic sur les radiographies thoraciques, les participants chargés d’identifier les résultats anormaux ont obtenu de meilleurs résultats avec l’aide de l’IA.
Tech Imago

GRATUIT
VOIR